BFMTV

Béziers: cinq Russes interpellés, des explosifs retrouvés

La police a interpellé les cinq suspects dans la nuit de lundi à mardi (illustration).

La police a interpellé les cinq suspects dans la nuit de lundi à mardi (illustration). - Thomas Samson - AFP

Les suspects ont été interpellés dans la nuit dans l'Hérault. Des explosifs "extrêmement dangereux" ont été retrouvés au domicile de l'un d'eux.

Cinq Russes d'origine tchétchène ont été interpellés en France, a-t-on appris mardi auprès du procureur de la République de Béziers, Yvon Calvet. Un temps soupçonnés de planifier un attentat, ils n'auraient en réalité pas de projet d'ordre terroriste.

"Au niveau des investigations diligentées pour le moment, nous n'avons pas déterminé si un projet d'attentat était en cours", a indiqué le directeur de la SRPJ de Montpellier, Gilles Soulié, lors d'un point presse à 17h30. Les cinq suspects sont par ailleurs "inconnus des services antiterroristes".

Les cinq hommes sont actuellement en garde à vue à Béziers, dans l'Hérault. Des perquisitions ont eu lieu au domicile de certains suspects, et "de la matière explosive extrêmement dangereuse" a été retrouvé dans l'un des appartements, a précisé le directeur de la SRPJ. Toutefois, "cela relève plutôt du droit commun du banditisme".

Interpellés dans un village

Âgés de 24 à 37 ans, les Russes ont été arrêtés à Saint-Jean-de-Védas, dans l'Hérault, lundi soir, sauf l'un d'eux qui a été interpellé dans le quartier de Sauclières, à Béziers. L'enquête a été confiée au SRPJ de Montpellier. 

L'une des personnes interpellées habite Béziers et une autre "probablement" réside à Montpellier, a expliqué le procureur de la République. Les enquêteurs s'efforcent de trouver les adresses des trois autres individus placés en garde à vue.

A. G. avec Cécile Danré