BFMTV

Tentative d'attentat à Notre-Dame de Paris: la jeune femme déférée a été mise en examen et écrouée

Une cinquième femme a été interpellée dans l'enquête sur l'attentat raté à Notre-Dame de Paris, le 3 septembre dernier. (Photo d'illustration)

Une cinquième femme a été interpellée dans l'enquête sur l'attentat raté à Notre-Dame de Paris, le 3 septembre dernier. (Photo d'illustration) - DR

La sous-direction anti-terroriste a interpellé mardi une sixième suspecte, dans l'enquête sur les bonbonnes de gaz retrouvées près de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Présentée aux juges ce vendredi, elle a été mise en examen et écrouée.

Une jeune femme de 23 ans, interpellée mardi à Mantes-la-Jolie par la sous-direction antiterroriste dans le cadre de l'enquête sur les bonbonnes de gaz retrouvées près de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 3 septembre dernier, a été mise en examen ce vendredi du chef d'association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste (AMT) criminelle et écrouée, selon une source judiciaire à BFMTV.

Soupçonnée d’avoir été en contact avec Inès Madani, l’une des 4 protagonistes de l’affaire, la jeune femme avait été présentée aux juges ce vendredi après-midi. Elle n'est pas fichée, mais connue des services de renseignement. 

A.Mi