BFMTV

Tentative d'assassinat à Corbeil-Essonnes: l'audition de Dassault terminée

Serge Dassault, le 14 juin dernier.

Serge Dassault, le 14 juin dernier. - -

L'industriel et sénateur Serge Dassault a été entendu par les juges en tant que témoin assisté dans une affaire de tentative d'assassinat datant de février dernier dans son fief politique, Corbeil-Essonnes.

Il a passé la matinée au Palais de justice d'Evry, et son audition s'est terminée aux alentours de 13h45, selon nos informations. Serge Dassault a été entendu ce lundi matin par des magistrats, sous le statut de témoin assisté, dans le cadre d'une enquête pour tentative d'assassinat.

L'histoire? Le 19 février 2013, des coups de feu avaient été tirés contre un boxeur de 32 ans à Corbeil-Essonnes, dans l'Essonne, ville dont Serge Dassault était maire jusqu'en 2009. Le tireur présumé, actuellement en cavale en Algérie, a cité Serge Dassault dans une interview accordée au Point.

Revenant sur les raisons qui l'ont poussé à commettre ce geste, Younes Bounouara explique s'être senti menacé par un "gang qui pense que Dassault [lui] a donné beaucoup d'argent pour qu'[il] redistribue". Les magistrats chercheraient à comprendre ces liens présumés qu'il a pu entretenir avec le grand industriel, également sénateur de l'Essonne.

Dassault sous immunité parlementaire

Serge Dassault devait initialement se présenter devant les juges le 2 octobre, mais il avait obtenu le report de son audition en raison de l'état de santé de son épouse hospitalisée.

Cette convocation comme témoin assisté est intervenue après le refus début juillet du Sénat, pour "défaut de motivation", de la demande de levée de l'immunité parlementaire de l'avionneur, que les magistrats souhaitaient entendre sous le régime de la garde à vue.

Dans le cadre de cette affaire, le successeur et bras droit à Corbeil-Essonnes de Serge Dassault, Jean-Pierre Bechter, avait été interrogé toute une journée par les policiers de la PJ de Versailles, le 26 juin, au lendemain d'une série de perquisitions à la mairie de Corbeil mais également aux domiciles et dans des bureaux de l'industriel.

V.D. et A. G. avec AFP