BFMTV

Sur Police Junior, les 9-12 ans peuvent jouer au policier

La police nationale lance un site dédié aux 9-12 ans pour leur proposer, de manière ludique, de découvrir les métiers de la police mais aussi des conseils de prévention.

La police nationale vient d'embaucher trois nouvelles recrues: Emma, Lucas et le chien renifleur Flash. Avec leur uniforme bleu et leur casquette vissée sur la tête, les deux policiers et leur fidèle acolyte se proposent de faire découvrir aux enfants leur métier tout en s'amusant. A l'occasion du salon Kidexpo, un salon dédié aux familles et aux enfants qui débute jeudi, la police nationale lance son site Police Junior.

Plusieurs jeux

A l'aide d'un graphisme à l'allure de dessin animé et de couleurs chaudes, la police propose aux enfants âgés entre 9 et 12 ans de découvrir les différents métiers de la maison, le tout de manière ludique. Brigade canine, CRS, BAC, police aux frontières, sécurité publique... tous les services et leurs missions sont détaillés. Tous comme les uniformes des policiers que le site propose d'"habiller" de la tête au pied.

-
- © -

Une fois dans la peau d'un policier, les enfants peuvent aussi jouer aux enquêteurs avec un jeu des sept erreurs.

Junior
Junior © -

"Ce site répond à une envie assez ancienne de créer des liens avec les plus jeunes", explique Jérôme Bonet, le chef du service d'information et de communication de la police nationale, qui ne va pas jusqu'à l'idée de créer des vocations. La police nationale a toutefois constater que lors d'événements publics, comme des portes-ouvertes ou des salons, de nombreux enfants sont présents et surtout ont de réelles questions sur le métier de policier, travail qui intrigue toujours autant les plus petits.

Outre l'aspect informatif, le site a été pensé pour offrir un espace de prévention. Et notamment sur les risques qui concernant les jeunes adolescents comme la consommation de drogue, le racket ou le harcèlement à l'école, ou encore des conseils en matière de sécurité routière lorsque les enfants sont sur leur vélo ou leur trottinette et au sujet de leur utilisation d'internet. Enfin, sur Police Junior, les enfants peuvent interpeller les policiers en cas de questions.

-
- © -
Justine Chevalier