BFMTV

Strasbourg: une partie du centre-ville évacuée en fin de journée après un appel menaçant, un homme interpellé

La place Kléber. (Photo d'illustration)

La place Kléber. (Photo d'illustration) - hesdes via Wikimedia Creative Commons

En fin d'après-midi, après un appel menaçant au bureau de l'AFP à Strasbourg, la police a évacué la place Kléber et ses abords, avant de lever le périmètre de sécurité en début de soirée. Un homme a été interpellé.

"Dégagez, vous avez une heure, sinon ça va péter". C'est le contenu de l'appel qu'a reçu ce vendredi, aux environs de 18h30, une journaliste de l'Agence France Presse, à Strasbourg. La police a été prévenue dans la foulée et l'immeuble où le bureau strasbourgeois de l'AFP a élu domicile a été évacué sans tarder, ainsi que la célèbre place Kléber, en plein centre-ville, comme l'ont signalé les Dernières Nouvelles d'Alsace sur leur site. Plus tard, la rue du Faubourg-National et la place (attenante) de l'Homme-de-fer ont fait l'objet de la même mesure. Les transports en commun ont connu des perturbations. 

Une interpellation vers 21h

Des démineurs sont même arrivés de Colmar pour fouiller les zones concernées. Les forces de l'ordre ont décidé de lever progressivement le périmètre de sécurité entre 20h30 et 21h, tandis que la circulation du tram reprenait petit à petit. L'enquête, ouverte dès après le coup de fil reçu à l'agence, a débouché sur les coups de 21h sur l'arrestation d'un homme rue du Faubourg-National. 

Avant cette arrestation, la journaliste destinataire de la communication menaçante avait témoigné auprès de France 3 Grand Est, confiant avoir entendu "un homme, pas un jeune, je dirais la cinquantaine. Le numéro n'était même pas masqué". 

R.V.