BFMTV

Six membres présumés de l'ETA déférés au parquet de Paris

Les six membres présumés de l'organisation séparatiste basque ETA arrêtés mardi à Blois, Brive-La-Gaillarde et Montpellier, ont été déférés samedi au parquet de Paris. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

Les six membres présumés de l'organisation séparatiste basque ETA arrêtés mardi à Blois, Brive-La-Gaillarde et Montpellier, ont été déférés samedi au parquet de Paris. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard - -

PARIS (Reuters) - Les six membres présumés de l'organisation séparatiste basque ETA arrêtés mardi à Blois, Brive-La-Gaillarde et Montpellier, ont...

PARIS (Reuters) - Les six membres présumés de l'organisation séparatiste basque ETA arrêtés mardi à Blois, Brive-La-Gaillarde et Montpellier, ont été déférés samedi au parquet de Paris, a-t-on appris de source judiciaire.

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris et le ministère public a requis leur placement en détention provisoire, a précisé cette source.

Selon le ministère de l'Intérieur, cinq des six personnes faisaient l'objet d'une inscription antérieure au fichier des personnes recherchées.

Le ministre espagnol de l'Intérieur Jorge Fernandez Diaz a estimé pour sa part que l'arrestation des six militants basques présumés avait porté un coup au "noyau de la logistique" de l'ETA.

Affaiblie par l'arrestation de la plupart de ses dirigeants, ETA a annoncé en octobre la fin de sa lutte armée, qui a fait plus de 800 morts en plus de quarante ans.

Mais le gouvernement espagnol exclut de négocier une cessation définitive du conflit tant que l'organisation séparatiste n'aura pas accepté de se démanteler et de rendre les armes.

Marine Pennetier