BFMTV

Septuagénaire retrouvée morte en Seine-et-Marne : le suicide envisagé

Une femme de 74 ans retrouvée morte par strangulation mardi à son domicile de Sourdun, un foulard autour du cou avec une cuillère en bois permettant de le serrer, se serait suicidée.

"Les auditions de l'entourage de la victime amènent à ce que l'hypothèse du suicide soit à nouveau envisagée", a indiquée cette source, alors que l'hypothèse criminelle avait dans, un premier temps, été privilégiée par la police judiciaire de Versailles, chargée de l'enquête.

"Cette femme avait déjà fait quatre tentatives de suicide. Elle était déprimée, avait des problèmes d'argent, des problèmes relationnels avec son mari et elle était très gravement malade", a-t-elle ajouté.

Selon cette source, l'infirmière et l'auxiliaire de vie de la victime ont indiqué aux enquêteurs que celle-ci "avait envie d'en finir".

"Il reste une interrogation sur sa capacité à avoir la force musculaire pour le faire", a souligné cette source, évoquant "la force du désespoir".