BFMTV

Seine-Maritime: son arrestation par la police lui remet les cervicales en place

Interpellé le 5 novembre à son domicile de Niederroedern (Bas-Rhin), l'enseignant a reconnu les agressions sexuelles.

Interpellé le 5 novembre à son domicile de Niederroedern (Bas-Rhin), l'enseignant a reconnu les agressions sexuelles. - Philippe Huguen - Image d'illustration

Plusieurs internautes doutent de la véracité de l'histoire.

C'est via leur compte Twitter que les policiers de Seine-Maritime ont relaté une histoire plutôt surprenante. Sans que la date soit révélée, les officiers font état d'une "interpellation sans violences" qui a permis de débloquer le dos d'un suspect, qui souffrait des cervicales depuis près de six mois. 

Une histoire qui se finit bien à tous les plans puisque le tweet signale également que l'interpellé est venu remercier personnellement les officiers en leur offrant une boîte de rochers Ferrero. 

En commentaires, les internautes ont d'abord cru à une plaisanterie. Puis, certains autres se sont étonnés qu'une arrestation, sans violence sans violence selon les policiers, ait pu soigner ainsi l'homme. 

Hugo Septier