BFMTV

Seine-et-Marne: un ancien athlète soupçonné d'avoir cambriolé des magasins de téléphonie

Toumany Coulibaly, au centre, lors d'une remise de prix.

Toumany Coulibaly, au centre, lors d'une remise de prix. - Thierry Zoccolan - AFP

La brigade de sûreté départementale de Seine-et-Marne a interpellé cinq hommes mercredi après une série de cambriolages de magasins en 2015. Parmi les suspects, l'ancien champion de France de 400 m en salle, Toumany Coulibaly, déjà incarcéré pour des faits similaires.

Une carrière brisée en plein vol par des démêlés judiciaires. Toumany Coulibaly, 28 ans, sacré champion de France du 400 m en salle en 2015, dort aujourd'hui en prison. Et la peine d'un an ferme qu'il purge actuellement, depuis sa condamnation en mars dernier pour le cambriolage d'une boutique, pourrait se voir prolongée: lui et quatre autres complices ont été mis en examen jeudi pour plusieurs vols avec effraction dans des magasins de téléphonie, a appris BFMTV auprès d'une source proche du dossier. 

Les faits remontent au 10 février 2015. Cette nuit-là, des malfaiteurs pénètrent par effraction dans un magasin Bouygues Telecom du centre commercial de Carré Sénart, en Seine-et-Marne, et s'emparent d'un très grand nombre de téléphones dernier cri et de tablettes. Montant du préjudice: 90.000 euros. Ils réussissent à prendre la fuite. 

Le 6 mars 2015, scénario similaire dans un magasin SFR d'un centre commercial de Pontault-Combault, toujours en pleine nuit. Cette fois, les malfaiteurs repartent avec 17.000 euros de matériel. Le 22 mars 2015, ils s'attaquent à un magasin Bouygues Telecom du centre commercial de Bois-Sénart: 26.000 euros de préjudice.

Une filature et un renseignement qui ont payé

Mais cette nuit-là, une voiture de la brigade anti-criminalité parvient à prendre le véhicule des malfaiteurs en filature, et interpelle l'un des suspects. Les autres réussissent à s'enfuir.

"Grâce à l'audition du suspect et à un renseignement qui nous est parvenu, on a pu remonter sur quatre autres individus impliqués dans ces trois vols", explique une source policière à BFMTV. 

Au terme de près d'un an d'enquête, la brigade de sûreté départementale de Melun, appuyée par des effectifs des directions départementales de la sécurité publique de Seine-et-Marne et de l'Essonne, a interpellé mercredi deux suspects, âgés de 27 ans, et 30 ans. Elle a également extrait de prison un autre suspect de 28 ans, déjà incarcéré pour d'autres faits, afin de l'entendre.

Selon nos informations, le cinquième suspect, Toumedy Coulibaly, écroué à Fleury-Mérogis en banlieue parisienne, a été directement auditionné par un juge d'instruction, et a reconnu l'intégralité des faits. Les autres suspects ont été déférés puis mis en examen jeudi. Deux ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire, les trois autres restent incarcérés le temps de l'instruction.