BFMTV

Seine-et-Marne: il se préparait à la fin du monde en se constituant un stock d'armes

Le jeune homme avait également stocké de la nourriture.

Le jeune homme avait également stocké de la nourriture. - AFP

Fusil de chasse, couteau de chasse, grenade, le jeune homme de 22 ans craint une catastrophe naturelle, ou politique.

Il était prêt. Un véritable arsenal de guerre a été découvert dans le logement d'un ancien militaire de 22 ans à Serris, en Seine-et-Marne, indique jeudi une source policière, confirmant une information du Parisien. Le suspect a été placé en garde à vue et a expliqué aux enquêteurs qu'il se préparait à survivre en cas de cataclysme naturel ou politique.

Dans un contexte où la menace terroriste est à son plus haut niveau, les plans du jeune homme, qui anticipait une révolution politique ou une catastrophe grave, ont été repérés. Un renseignement anonyme est parvenu aux policiers qui ont perquisitionné le domicile du suspect mercredi. 

Des sorties paintball

Outre un gros stock de nourriture, à l'intérieur du logement, ils ont découvert une véritable armurerie: un fusil de chasse de calibre 12 mm, quatre cocktails Molotov, une grenade à plâtre, huit cartouches de calibre 12 mm et des produits chimiques. Lors d'une seconde perquisition, réalisée jeudi à la demande du parquet de Meaux, les policiers ont encore saisi des armes comme une arbalète, un autre fusil et de gros couteaux de chasse. 

L'ancien militaire a expliqué aux policiers que les produits chimiques (100 g de souffre, 100 g d'aluminium en poudre et un kilo de chlorure d'ammonium), qu'il mélangeait, lui servaient à fabriquer des fumigènes qu'il utilisait lors de sorties paintball. Ayant déjà fait l'objet d'une procédure pour détention illégale d'armes il y a deux ans, le jeune homme doit être déféré devant un juge d'instruction vendredi.

J.C.