BFMTV

Sécurité: la "caméra-piéton" bientôt sur des milliers de policiers

Une "camera-piéton" équipe le ceinturon sur un agent de police.

Une "camera-piéton" équipe le ceinturon sur un agent de police. - Fred Dufour - AFP

4.500 caméras embarquées viendront équiper les agents de police dans les prochaines années. L'Etat espère voir le nombre de bavures baisser et les interventions policières se pacifier.

Le dispositif est un véritable succès. A l'essai depuis trois ans sur 200 patrouilles de police dans des zones de sécurité prioritaire, le principe de la "caméra-piéton" va être plus largement répandu, révèle vendredi RTL.

En effet, 4.500 nouvelles caméras vont être commandées par l'Etat dans les quatre années à venir. La nouvelle devrait être annoncée le lundi 26 octobre, lors d'un comité interministériel sur les quartiers aux Mureaux, dans les Yvelines, précise la radio.

Pacifier les interventions

L'objectif premier de cette caméra, fixée à la ceinture du policier, est d'éviter les bavures policières. Seul impératif pour l'agent, cette phrase à prononcer: "J'enregistre maintenant". L'intervention est alors filmée et conservée pendant plusieurs mois.

"Au début on était réticent mais dès que la situation s'envenime et qu'on allume la caméra, la pression retombe. L'effet est quasiment immédiat", témoigne un policier utilisateur de la "caméra-piéton" contacté par RTL.

Si l'idée étant de lutter notamment contre les contrôles aux faciès, l'Etat y voit aussi un moyen efficace pour pacifier les interventions policières. 

M.G.