BFMTV

Routier passé à tabac: un jeune homme mis en examen

Photo d'illustration

Photo d'illustration - -

L'homme, un militaire de 22 ans, a été mis en examen dimanche après le passage à tabac d'un routier vendredi dans les Yvelines par cinq personnes.

Un homme de 22 ans a été mis en examen dimanche à Versailles après le passage à tabac d'un routier vendredi dans les Yvelines par cinq personnes vexées d'avoir été doublées par son camion.

Une information judiciaire a été ouverte dimanche pour violences volontaires avec arme et en réunion, selon cette source judiciaire.

Le mis en cause, qui avait été oublié sur le bord de la route par ses amis après les faits, a été mis en examen, et libéré sous contrôle judiciaire, selon cette même source.

Propriétaire du véhicule

Vendredi après-midi, un routier, qui circulait sur la D30 entre Achères et Conflans-Sainte-Honorine, a été violemment frappé par les cinq occupants d'une voiture, vexés d'avoir été doublés par un camion.

L'homme a notamment la cheville cassée, ses agresseurs lui ayant roulé dessus en prenant la fuite.

Le mis en examen, un militaire de 22 ans originaire de Poissy , avait dit aux enquêteurs avoir été pris en auto-stop par les automobilistes. Or, il s'est révélé être le propriétaire du véhicule, dont la plaque d'immatriculation avait été relevée.


A LIRE AUSSI: >> Un routier roué de coups pour avoir doublé une voiture