Prison.
 

Aucun différend n'opposait a priori les deux codétenues. L'une prétend avoir été agressée alors que l'autre fait valoir la tentative de suicide de cette femme grièvement blessée au cou.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire