BFMTV

Rhône: un voisin tue le chaton d'un coup de carabine

-

- - istock

L'animal de six mois a échappé quelques instants à la surveillance de ses maîtres, le 17 août dernier à Bron, près de Lyon.

Une plainte pour "acte de cruauté envers un animal domestique" a été déposée. Selon le Progrès, qui relate l'affaire, le 17 août dernier, un couple se promène dans le quartier de l'Université, à Bron, en banlieue de Lyon. Tout près d'eux, Titou, leur chaton. Rapidement, l'animal part explorer les environs et grimpe dans un arbre. 

Alors qu'Audrey et Sébastien, ses maîtres, tentent de le chercher, deux coups de feu retentissent: en arrivant sur place, sous l'arbre où est monté le petit chat, le couple découvre un homme, une carabine à la main. C'est le propriétaire de la maison où s'est aventuré le félidé, qui gît désormais, sans vie sur le sol. 

Le couple demande des comptes: que s'est-il passé? Pourquoi et comment TItou est-il mort? L'homme ne se cache pas et assume les coups de feu. Il explique que le chat faisait aboyer ses chiens. Avant d'expliquer avoir donné le coup de grâce avec son fusil car l'un de ses chiens de chasse avait attaqué le chaton de six mois. 

Des explications qui ne convainquent pas les propriétaires du chat qui décident donc de porter l'affaire au commissariat, où l'homme doit être entendu. Sa version est, par ailleurs, mise à mal par le vétérinaire qui n'a pas constaté de trace de morsure sur le corps du chat. 

Selon le Progrès, la SPA et l'association 30 millions d'amis ont également été alertées de l'affaire.

Xavier Allain