BFMTV

Rhône: un homme soupçonné d'avoir passé plus de 5300 appels malveillants à des commissariats

Un policier (image d'illustration).

Un policier (image d'illustration). - AFP

L'homme a été arrêté jeudi à Villefranche-sur-Saône. Il passait en moyenne 150 appels par jour, selon la police.

Un homme de 46 ans a été interpellé jeudi dans le Rhône, soupçonné d'avoir harcelé par téléphone bon nombre de commissariats en France. A son compteur: 5.300 appels entre fin octobre et fin novembre. Arrêté à Villefranche-sur-Saône, il a été placé en garde à vue.

"Il s'agissait d'appels malveillants à caractère sexuel et d'outrages", précise la police, confirmant partiellement une information de Lyon Mag, qui évoquait de son côté 12.000 appels. Selon les forces de l'ordre, cela représente 150 appels par jour en moyenne.

L'homme, sans emploi et domicilié dans un foyer, était sorti de prison fin août après une condamnation pour des faits similaires. Dès le lendemain de sa libération, il achetait un nouveau téléphone. 

B.R. avec AFP