BFMTV

Rennes : l’agresseur présumé de Killian mis en examen et placé en détention provisoire

BFMTV

L’adolescent de 16 ans suspecté d’avoir étranglé un de ses camarades à Rennes a été mis en examen pour homicide volontaire et écroué, a annoncé dimanche le procureur de Rennes. L’autopsie du corps de la victime a permis de confirmer le décès par strangulation. Les faits ont eu lieu vendredi matin. L’adolescent risque jusqu’à 20 ans de prison.

A l’issue de sa garde à vue, le collégien de 16 ans a été présenté dimanche en fin de matinée au parquet. Les faits retenus sont ceux « d’homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans », passibles de 20 ans de réclusion criminelle. Une qualification contestée par l’avocat de l’agresseur présumé.

Le jeune collégien a été placé en détention dans un établissement pour mineurs. Selon son avocat, l’adolescent serait sous le choc et prendrait peu à peu la mesure de son acte. Vendredi matin une rixe éclate entre les deux élèves, pour une affaire de porte des toilettes ouverte trop brusquement selon un témoin. A la suite d’un échange de coup de poings, le jeune mis en cause étrangle la victime, avant que des enseignants interviennent pour les séparer.

Hospitalisé dans un état grave, le collégien âgé de 13 ans meurt dans la nuit de vendredi à samedi. L’autopsie a confirmé que son décès est bien dû à la strangulation, malgré la brièveté de la scène selon plusieurs témoins.