BFMTV

Rennes: des journalistes agressés en marge de la manif pour tous

Le moment précis où, le 5 mai dernier,  Oliver Roth, cofondateur de Rennes TV, se fait agresser par un militant de la "Manif pour tous", place de la République à Rennes.

Le moment précis où, le 5 mai dernier, Oliver Roth, cofondateur de Rennes TV, se fait agresser par un militant de la "Manif pour tous", place de la République à Rennes. - -

Les répétitions provinciales de la "Manif pour tous", ne se sont pas toutes déroulées dans un climat bon enfant. Un document vidéo de Rennes TV, qui a filmé dimanche 5 mai l'agression de deux journalistes de la chaîne locale et la casse d'une caméra, en atteste.

Le 5 mai à 18h07, place de la République à Rennes, une caméra de Rennes TV filme la fin de la Manif pour tous qui a réuni 15.000 personnes de dimanche. Quelques manifestants semblent se disperser dans le calme quand un homme prend à partie le caméraman de la chaîne locale. Dans le même temps, à quelques mètres, un autre est pris à la gorge de dos et mis à terre.

Il s'agit, dira plus tard un communiqué vidéo de Rennes TV, d'Olivier Roth, cofondateur de la chaîne d'information. Le texte explicatif qui suit les images précise aussi que Gaspard Glanz, l'autre cofondateur de cette antenne local, a été légèrement blessé lors d'une bataille générale et que la caméra a été cassée. Une plainte a été déposée, confirme la police.

"C'est la fin des journalistes", auraient hurlé les agresseurs

Selon la version de Rennes TV, les journalistes s'étaient rapprochés d'une militante pro-mariage pour tous, alertés par les hurlements de cette dernière, vraisemblablement victime d'une agression. Les agresseurs, des antis-mariage pour tous, précise encore un tweet de Rennes TV, auraient hurlé "c'est la fin des journalistes", avant de s'en prendre à ces derniers.

@france3bretagne Attention, ce ne sont pas les « pros mariages pour tous » !
— Rennes TV (@RennesTV) 6 mai 2013

Selon la police, rapporte lundi France 3 Bretagne, les agresseurs ont profité "d'un moment de confusion" alors que des éléments d''"extrême gauche libertaire" jusque-là tenus à l'écart de la manifestation se sont confrontés aux antis-mariage homo.

Quelque 20.000 manifestants selon les organisateurs, 12.000 selon la police, ont défilé dimanche dans les rues de Rennes pour demander le retrait de la loi sur le mariage homosexuel.


Agression de notre équipe à la "Manif pour Tous... par rennestv

David Namias