BFMTV

"Reclus de Monflanquin" : huit ans de prison pour le gourou

C'est dans son château de Monflanquin que la famille s'est recluse.

C'est dans son château de Monflanquin que la famille s'est recluse. - -

Ce mardi, le tribunal correctionnel de Bordeaux a rendu son jugement dans l’affaire des "reclus de Monflanquin". Deux hommes, Thierry Tilly et Jacques Gonzalez, étaient accusés d’avoir manipulé et dépouillé de leur fortune une famille noble du Sud-Ouest, les Védrines.

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné, mardi, Thierry Tilly à huit ans de prison dans l'affaire des "Reclus de Monflanquin", une famille d'aristocrates qu'il a ruinée en lui faisant croire qu'elle était visée par un complot.

Thierry Tilly, qui était poursuivi pour abus de faiblesse de personnes en état de sujétion psychologique, a également été condamné à une peine de cinq ans de privation des droits civiques et civils, tandis que son complice présumé Jacques Gonzalez a écopé de quatre ans ferme.

5 millions d'euros escroqués

Rappel des faits : entre 2001 et 2009, deux hommes, Thierry Tilly et Jacques Gonzalez étaient accusés d'avoir manipulé et dépouillé de leur fortune une famille, les Védrines. Les deux prévenus ont escroqué 5 millions d'euros aux 11 membres de cette famille de la haute société protestante. Ils les ont ensuite poussés à vendre tout leur patrimoine et notamment le château familial. Les Védrines avaient fini par échapper à l'emprise de leurs gourous en 2009 après les défections successives de trois d'entre eux.

"Complot machiavélique"

Au cours du procès, Thierry Tilly a été décrit par la présidente Marie-Elisabeth Bancal, comme l'auteur d'un "complot machiavélique" visant ses victimes. "Vous avez condamné le citoyen français mais pas l'anglais", a réagi Tilly, qui affirme détenir la nationalité britannique. "Nous montrerons ce que c'est que le droit européen. Cela ne fait que commencer", a-t-il encore déclaré, menaçant.