BFMTV

Pyrénées-Orientales: deux chevaux lacérés au cutter

Deux chevaux retrouvés lacéré au cutter

Deux chevaux retrouvés lacéré au cutter - BFMTV

Deux chevaux, lacérés au cutter, ont été découverts lundi dans la commune d'Alenya, dans les Pyrénées-Occidentales. La mairie met en garde les propriétaires d'animaux de la région.

Une éleveuse d'Alyena, dans les Pyrénées-Orientales, a découvert, lundi 13 mai, que deux de ses chevaux avaient été lacérés au cutter. Une enquête a été ouverte par les gendarmes de la brigade de Saint-Cyprien.

Alors qu'elle se rendait dans l'enclos, la propriétaire de l'élevage, a découvert qu'une de ses juments avait une longue entaille sous le flanc.

Un peu plus tard, elle s'est rendu compte qu'un autre cheval attendait devant le portail. "Il ne pouvait plus bouger, on ne comprenait pas pourquoi et on a vu qu'il était dans une mare de sang" a-t-elle déclaré au quotidien régional Midi Libre.

L'animal présentait également une large plaie sur l'une de ses jambes arrières. Une vétérinaire a été appelée en urgence afin de recoudre les plaies. D'après elle, les blessures n'auraient rien d'accidentel -il n'y a ni barbelés ni tôles sur le terrain- mais ont été causées par un cutter.

L'incompréhension demeure

Quatre jours après le drame, l'incompréhension demeure. La propriétaire ne comprends toujours qui pourrait être "capable de faire quelque chose comme ça". Ce jeudi, elle attend toujours les conclusions de l'examen médical avant d'aller porter plainte contre X.

De leur côté, les gendarmes de la brigade de Saint-Cyprien, ont d'ores et déjà ouvert une enquête. Dans un communiqué, la mairie d'Alenya a condamné "avec la plus grande fermeté ces actes de cruauté immondes, d'une lâcheté inqualifiable et met en garde les propriétaires, en les invitant à redoubler de vigilance".

Aude Solente