BFMTV

Pyrénées-Orientales: des femmes seins nus sur une plage sommées de se rhabiller par des gendarmes

Des baigneurs à Argelès-sur-Mer, près de Perpignan, le 22 juillet 2020 (photo d'illustration)

Des baigneurs à Argelès-sur-Mer, près de Perpignan, le 22 juillet 2020 (photo d'illustration) - Raymond Roig

Plusieurs femmes qui bronzaient topless sur une plage des Pyrénées-Orientales ont été contraintes de se rhabiller jeudi dernier après avoir été approchées par des gendarmes.

Des femmes bronzaient seins nus sur une plage de Sainte-Marie-la-Mer près de Perpignan, jeudi dernier, lorsque deux gendarmes qui avaient été alertés par une famille leur ont demandé de se rhabiller, rapportent ce lundi nos confrères de France 3 Occitanie. Une information que leur a confirmé la municipalité.

Une femme ayant assisté à la scène raconte à France 3 avoir vu les gendarmes, un homme et une femme, arpenter la plage pour demander aux unes et aux autres de remettre leur haut de maillot de bain.

Aucun arrêté municipal n'y interdit le topless

"J’étais tellement choquée de ce qui se passait sous mes yeux, c’est mon âme de féministe qui a parlé, je suis allée les voir et je leur ai demandé si pour eux, bronzer les seins nus était une atteinte à la pudeur?", raconte cette femme. "Ils m’ont demandé de circuler et ont quitté la plage, juste après mon intervention".

Or bronzer en topless n'est en aucun cas interdit par la loi, comme le rappelle la chaîne, car cela n'est pas considéré comme un délit d'exhibition sexuelle, qui est régi par l'article 222-32 du Code pénal. Cela peut toutefois faire l'objet d'une amende sur les plages qui le proscrivent spécifiquement, telles que Paris-Plages. À Sainte-Marie-la-Mer en revanche, aucun arrêté municipal n'interdit d'être seins nus sur le sable.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV