BFMTV

Pyrénées-Atlantiques: un collégien meurt d'une crise cardiaque en cours de sport

Image d'illustration

Image d'illustration - AFP

L'adolescent s'est senti mal après une crise d'asthme. Puis son état a subitement empiré et le garçon a succombé à une crise cardiaque.

"C’est un grand choc pour tous." Ce mercredi, un adolescent du collège Henri IV à Nay, dans le Béarn, est mort après une crise cardiaque consécutive à une crise d'asthme lors d'un cours d'éducation physique et sportive, rapporte le quotidien Sud-Ouest.

"L’élève de 4e était en cours de gym, sur le stade, quand il s’est trouvé mal. Il a été emmené à l’infirmerie par l’enseignante et deux autres élèves. Son état a subitement empiré, les premiers soins lui ont été prodigués et les pompiers ont été appelés", explique le maire de la ville, Bruno Bourdaa, à nos confrères.

Malgré la présence des secours, l'adolescent n'a pu être sauvé. Une cellule psychologique a été ouverte par les pompiers pour accompagner, entre autre, le professeur de sport dans cette épreuve tragique. La direction de l'établissement prévoit également d'instaurer dès jeudi une communication autour de cet événement avec les élèves du collèges.

Cellule psychologique

"Un courrier sera lu, qui sera également envoyé aux parents. Une cellule psychologique (psychologue, médecin, infirmière, assistante sociale) de l’Éducation nationale sera présente, d’abord pour les élèves mais également pour les adultes qui en auraient besoin. Un renfort de la cellule d’urgence médico-psychologiques de l’hôpital de Pau sera aussi déployé", indique à Sud-Ouest François-Xavier, directeur académique départemental de l’Éducation nationale.

Une enquête en recherche des causes de la mort a par ailleurs été ouverte par le parquet de Pau.

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV