BFMTV

Pyrénées-Atlantiques: mise en examen après la découverte d'un cadavre

Un cadavre découvert après la garde à vue de 4 personnes

Un cadavre découvert après la garde à vue de 4 personnes - AFP

Un homme a été mis en examen pour "assassinat" et écroué jeudi au lendemain de la découverte d'un cadavre dans un village des Pyrénées-Atlantiques, en lien avec un trafic présumé de stupéfiants.

Le cadavre avait été découvert mercredi au lendemain du placement en garde à vue de quatre personnes. "Un homme a été mis en examen pour assassinat et les trois autres ont été libérés sans être inquiétés", a indiqué le procureur de la République de Pau, Jean-Christophe Muller.

L'homme mis en examen, âgé de 42 ans, est soupçonné d'avoir tué, le 24 novembre 2014, de deux coups de carabine 22 long rifle un Palois de 43 ans, Ahmed Abidallah, qui était porté disparu depuis. Selon l'enquête, un contentieux financier existait entre les deux hommes pour une dette de cocaïne. Le corps avait été dissimulé dans un puits, près de la maison de l'assassin présumé, à Ger, un petit village situé à une trentaine de kilomètres à l'est de Pau, à la limite avec le département des Hautes-Pyrénées. L'enquête a été menée conjointement par la section de gendarmerie de Pau et l'antenne de la police judiciaire de Bayonne.

la rédaction avec AFP