BFMTV

Procès Leulmi: condamné à 30 ans, le Barbe Bleue de l'Essonne fait appel

Le tribunal de grande instance de l'Essonne, où Jamel Leulmi a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle, le 22 mai 2014.

Le tribunal de grande instance de l'Essonne, où Jamel Leulmi a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle, le 22 mai 2014. - -

Jeudi, l'avocat général a décrit Jamel Leulmi comme un "être cupide, calculateur" et "déterminé à gagner". Le tribunal de l'Essonne a décidé de le condamner pour assassinat et tentative d'assassinat.

Jamel Leulmi, le "Barbe bleue de l'Essonne", a été condamné jeudi à 30 ans de prison par la cour d'assises pour avoir tué sa femme et tenté d'assassiner une autre conquête afin d'empocher des millions d'euros d'assurance-décès.

L'accusé, qui clame son innocence, a écouté l'énoncé du verdict tête basse, les mains croisées, alors que sa principale accusatrice, Julie Derouette, a été prise d'un malaise et a dû être allongée sur le banc des parties civiles, avant de se redresser quelques minutes plus tard. Jamel Leulmi a décidé de faitre appel de sa condamnation.

"Un être cupide et calculateur"

Lors des réquisitions mercredi, le procureur avait demandé la réclusion à perpétuité pour Jamal Leulmi, 36 ans, soupçonné d'avoir assassiné sa femme et tenté de tuer une seconde compagne pour toucher des millions d'euros en assurances décès.

"Jamel Leulmi est un être cupide, calculateur, déterminé à gagner, y compris en supprimant la vie. Il est un danger pour notre société", avait alors déclaré l'avocat général devant la cour d'assises de l'Essonne, réclamant également une période de sûreté de 22 ans.

La défense avait, elle, plaidé l'acquittement.

S. C. avec AFP