BFMTV

Procès Iacono: le petit-fils s'exprime

Christian Iacono (debout) et son avocat à la Cour d'Assises de Lyon le 16 mars 2015

Christian Iacono (debout) et son avocat à la Cour d'Assises de Lyon le 16 mars 2015 - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Votre chapo ici

Dans un document révélé par RTL, le petit-fils de Christian Iacono, Gabriel, a réaffirmé ce mercredi que son grand-père ne l'avait pas violé.

Le jeune homme avait pourtant accusé son grand-père Christian Iacono, ancien maire UMP de Vence, de viol entre 1996 et 1998, avant de finalement se rétracter en 2011 après que son grand-père a purgé une peine de 9 ans de prison. Lors du procès en révision, l'avocat général des assises du Rhône s'est dit convaincu de la culpabilité de Christian Iacono, sans pour autant demander de peine. Dans sa seule déclaration, Gabriel a confirmé ses rétractations.

"Je confirme, comme j'ai pu le confirmer à la barre", affirme-t-il à RTL. "Je pense que les experts ont mal analysé la situation, dans le sens où ils ne peuvent pas admettre que mon mensonge les a trompés", affirmant que son grand-père est bien innocent.

Retrouver une vie normale

Le jeune a également déclaré vouloir retrouver une vie normale, et vouloir reprendre contact avec les membres de la famille Iacono "C'est une famille déchirée" a-t-il déclaré.

Assumant une forme de "responsabilité", il réaffirme à la fin de cet entretien ses convictions. "C'est parfaitement clair, j'ai déjà eu énormément de mal à dire la vérité, ce n'est pas pour mentir derrière".

Le verdict du procès Iacono sera rendu ce mercredi.

S.V. avec AFP