BFMTV

Prisons: l'accès à Fresnes, où se trouve Jawad Bendaoud, libéré par les forces de l'ordre

Les forces devant la prison de Fresnes, au matin du 24 janvier.

Les forces devant la prison de Fresnes, au matin du 24 janvier. - Thomas SAMSON / AFP

L'incertitude sur la participation de Jawad Bendaoud à son procès est en passe d'être levée.

Les forces de l'ordre sont intervenues mercredi matin pour libérer l'accès à la prison de Fresnes où est détenu Jawad Bendaoud et ainsi permettre sa présence à son procès qui doit s'ouvrir en début d'après-midi, à 13h30.

L'accès principal réservé aux piétons du centre pénitentiaire où les surveillants de prison menaçaient d'empêcher le transfèrement de Jawad Bendaoud, a été dégagé par les forces de l'ordre. Vers 8h30, les forces de l'ordre ont repoussé sur un côté la centaine de surveillants qui barraient l'entrée de la prison depuis 6 heures. L'accès réservé aux piétons a été dégagé avant que celui des véhicules le soit aussi avant 9h30.

Selon nos informations, la centaine de surveillants présents entendaient bloquer la sortie du détenu, ce qui semble difficilement réalisable au vu du déploiement de CRS.

Jawad Bendaoud a été la risée d'une France sous le choc après les attentats du 13 novembre 2015: le procès du "logeur" de deux jihadistes, dont l'un des cerveaux présumés des attaques, doit s'ouvrir mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris.

Cet homme de 31 ans comparaît pour "recel de malfaiteurs terroristes". Il a fourni l'appartement où Abdelhamid Abaaoud et son complice Chakib Akrouh s'étaient repliés, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), près de Paris.

>> Plus d'informations à venir sur BFMTV.com dans quelques instants.

>> Retrouvez également le direct de BFMTV en vidéo et suivez-nous sur Twitter.

David Namias