BFMTV

Prison de Meaux: un des surveillants accusés de viol mis en examen 

Les accusations de viols ont été prononcées par un détenu. (Image d'illustration)

Les accusations de viols ont été prononcées par un détenu. (Image d'illustration) - AFP

Une enquête avait été ouverte il y a quinze jours après le dépôt d'une plainte par un détenu qui accuse trois surveillants de l'avoir violé. L'un d'entre eux a été mis en examen, ce mercredi.

L'enquête va se poursuivre sur les accusations de viol prononcées par un détenu de la prison de Meaux à l'encontre de trois surveillants. Une information judiciaire contre X pour des faits de viol a été ouverte ce mercredi par le parquet de Meaux, et l'un des trois surveillants a finalement été mis en examen ce mercredi pour "violences aggravées par personne dépositaire de l'autorité publique dans des locaux de l'administration", a indiqué la procureure de Meaux. Des expertises complémentaires avaient été réclamées par le juge d'instruction en charge du dossier.

Lundi, trois surveillants du centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin, en Seine-et-Marne, avaient été placés en garde à vue après une plainte d'un détenu qui les accuse de violences sexuelles. L'un d'entre eux a reconnu des violences mais les trois ont réfuté les accusations de viol.

Contrôle judiciaire

Avant sa présentation devant le juge d'instruction, le parquet avait requis un placement sous contrôle judiciaire de ce surveillant avec notamment l'interdiction d'entrer en contact avec le détenu plaignant mais aussi des témoins ou détenus de la prison.

Un enquête par le parquet de Meaux a été ouverte il y a une quinzaine de jours après le dépôt d'une plainte par un détenu de la prison assurant avoir été violé avec une matraque qui pourrait être en réalité une barre de sondage, utilisée par les surveillants pour vérifier l'intégrité des barreaux. Il avait alors décrit une scène "violente et détaillée" prise au sérieux par l'administration pénitentiaire. 

Justine Chevalier