BFMTV

Polynésie : Flosse ira aux élections malgré les affaires

BFMTV

L'ancien président de la Polynésie française Gaston Flosse a annoncé ce jeudi à Tahiti qu'il se présentera de nouveau aux élections territoriales, en avril et mai 2013. Il devrait donc le faire à l'issue du procès en appel de l'affaire des emplois fictifs dans lequel il était le principal prévenu.

Un pourvoi en cassation lui permettrait de se présenter

Le délibéré sera rendu le 7 février 2013. L'avocat général a requis quatre ans de prison dont deux avec sursis, 84.000 euros d'amende et cinq ans d'inéligibilité, tandis que les avocats de Gaston Flosse ont plaidé la relaxe.

Si le sénateur (UDI, ex-UMP) était condamné, un recours en cassation pourrait être suspensif, et lui permettrait de rester éligible au moins jusqu'à la fin de l'année 2013. "J'irai en cassation" a déclaré à l'AFP Gaston Flosse à l'issue du procès.

Son parti autonomiste progresse

Il a aussitôt évoqué les élections territoriales de cette collectivité d'outre-mer autonome, qui auront lieu les 21 avril et 5 mai 2013. "Le temps d'installer l'Assemblée, de faire élire le président, d'installer le gouvernement, je pense que nous allons nous trouver fin mai, début juin : aucune décision, aucun acte d'ici là ne m'interdirait, si la population me faisait confiance, d'exercer des responsabilités" a-t-il affirmé. Son parti autonomiste, le Tahoeraa Huiraatira, a le vent en poupe, après avoir remporté les trois circonscriptions polynésiennes, aux législatives de juin dernier.