BFMTV

Plus de 200 moutons maltraitrés retirés à leur propriétaire dans l'Orne

Des moutons (photo d'illustration)

Des moutons (photo d'illustration) - Flickr / genevieveromier

Selon la préfecture, le propriétaire du troupeau avait déjà été mis en demeure à deux reprises par les services vétérinaires.

Plus de 200 moutons ont été retirés à leur propriétaire dans l'Orne en raison de maltraitances et pris en charge par la fondation Brigitte Bardot, a appris l'AFP vendredi auprès de la préfecture.

Vendredi, les services vétérinaires de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) ont procédé au retrait du troupeau de 245 moutons, sur cinq sites, à Almenêches et Trun.

Le détenteur du troupeau "avait déjà fait l'objet de deux mises en demeure des services vétérinaires suite aux constatations de mauvais traitements des animaux", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

À la suite d'une nouvelle plainte, les inspecteurs de la DDCSPP ont découvert cette fois plusieurs cadavres en état de décomposition avancée, des animaux sans nourriture et eau en quantité suffisante ou de nombreux moutons non tondus "en état de souffrance".

Les animaux ont été pris en charge par la fondation Brigitte Bardot dans l'attente du jugement du tribunal judiciaire d'Argentan, selon la même source.

La Fondation Brigitte Bardot a elle indiqué sur Twitter que les moutons "étaient détenus dans des conditions de vie épouvantables".

C.M. avec AFP