BFMTV

Perquisition au domicile d'Alexandre Benalla en sa présence

Alexandre Benalla auprès d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, le 28 février 2017 à Angers.

Alexandre Benalla auprès d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, le 28 février 2017 à Angers. - Jean-François Monier - AFP

INFO BFMTV - La police s'est rendue au domicile d'Alexandre Benalla ce vendredi soir dans les Hauts-de-Seine.

Ce vendredi soir, la police s'est rendue au domicile d'Alexandre Benalla dans les Hauts-de-Seine. Le gardé à vue était présent. Ils sont restés près d'une heure sur place. L'appartement a ensuite été placé sous scellé. 

Alexandre Benalla est placé en garde à vue pour les chefs de faits de violences en réunion par personne chargée d'une mission de service public, d'usurpation de fonctions, de port illégal d'insignes réservés à l'autorité publique et de complicité de détournement d'images issues d'un système de vidéo-protection.

Des "faits nouveaux"

Par ailleurs, son employeur, l'Elysée, pour lequel il travaillait comme chargé de mission jusqu'ici, a engagé contre lui une procédure de licenciement. 

L'Elysée avait ainsi justifié cette démarche ce vendredi matin en déclarant dans un communiqué agir sur la base de "faits nouveaux", écrivant qu'il avait été "porté à la connaissance de la Présidence de la République des faits nouveaux consécutifs d'une faute commise par Alexandre Benalla". Alexandre Benalla est accusé d'avoir reçu un document appartenant à la préfecture de police de Paris auquel il n'était pas censé avoir accès afin de tenter de se disculper dans l'affaire autour des coups qu'il a portés contre des manifestants le 1er mai dernier. 

R.V. avec Dominique Rizet