BFMTV

Perpétuité pour "le 3e homme" dans une affaire de meurtre en Guadeloupe

BFMTV

Un Guadeloupéen de 33 ans a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, jeudi soir, par la cour d'assises d'appel de Guadeloupe, pour le meurtre d'une jeune mère de famille en août 2006. L'accusé, Joël Guillaume, ancien voisin de la victime Gerty David, était le troisième et dernier accusé à être jugé dans cette affaire qui avait ému toute la Guadeloupe.

Gerty David avait été enlevée à Gourbeyre (commune de la Basse Terre), séquestrée, violée, avant d'être tuée. Son corps meurtri avait été retrouvé quelques jours après sa disparition, à Trois Rivières, dans un champ agricole. A l'issue du verdict, le bâtonnier Roland Ezelin, l'un des avocats des parties civiles, a jugé qu'il était "important d'aller jusqu'au bout de cette hypothèse d'un troisième homme que l'on a longtemps cherché".

En 2014, les deux autres protagonistes de cette sordide affaire, Julian Bruno et Cédric Télémaque, arrêtés dès le début de l'enquête, avaient respectivement été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité et 30 ans de réclusion criminelle en première instance. Ils n'avaient pas fait appel, contrairement à Joël Guillaume, et ont comparu comme témoins dans ce dernier procès.

L'accusé n'était apparu comme "le 3e homme" que tardivement, mis en cause par Cédric Télémaque qui avait affirmé avoir agi à la demande de Joël Guillaume. Un complément d'information avait été demandé et du statut de témoin, Joël Guillaume était donc passé à celui d'accusé.

Comme en première instance, Joël Guillaume a nié son implication tout au long de son procès en appel. Il a annoncé, avant même l'énoncé du verdict qu'il se pourvoirait en cassation.

La rédaction avec AFP