BFMTV

Paris: une note de la préfecture sur le code vestimentaire des policiers critiquée par la profession

Police - Photo d'illustration

Police - Photo d'illustration - Bertrand Langlois

Barbe, cheveux, bijoux, maquillage... La préfecture de Paris a publié une note pour rappeler aux policiers le "dress code" à respecter.

Les barbes et moustaches doivent être bien entretenues, pas de collants noirs, ni de boucles d'oreilles, pendentifs, ou de maquillage trop voyant... Une note de la préfecture de police de Paris concernant le "dress code" des fonctionnaires parisiens agace la profession depuis quelques jours.

"Tout ça peut paraître décalé. On est en 2020, on n'est plus en 1940 ou 1950. Presque tous les ans, on a une note du même type qui sort, c'est plutôt infantilisant", déplore sur RTL Yvan Assioma, responsable du syndicat Alliance Police nationale pour l'Île-de-France.

Nos collègues qui travaillent tous les jours et qui sont confrontés tous les jours à la violence qu'on connaît, attendent autre chose comme soutien, comme mot de la part de leur directeur que ce genre de note. Ce type de rappel au règlement est un peu hors sujet, ajoute-t-il.

"Vieux jeu"

La note provient de la DSAP (Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne), le plus gros service de la préfecture de Paris, qui compte près de 19.000 fonctionnaires. Citées par le Parisien, certaines policières regrettent également ces consignes, jugées "vieux jeu" et visant prioritairement les femmes.

L'une d'entre elles s'insurge particulièrement contre l'obligation de porter "des collants transparents de couleur chair". "On n'est pas des hôtesses de l'air", fulmine-t-elle.

Une commissaire de police estime pour sa part que ce rappel des consignes n'est en aucun cas sexiste et qu'il est nécessaire pour assurer la sécurité des fonctionnaires.

Fanny Rocher