police BRI
 

Ses revendications étaient confuses: au moment de la prise d'otage, l'homme avait demandé à entrer en contact avec l'ambassadeur d'Iran.

Votre opinion

Postez un commentaire