BFMTV

Prise d'otages à Paris: l'assaut donné, le forcené interpellé 

Tout le quartier a été bouclé.

Tout le quartier a été bouclé. - BFMTV

Un forcené était retranché depuis le milieu d'après-midi avec des otages, dans le Xe arrondissement de Paris. La police a donné l'assaut en début de soirée. Le forcené a été interpellé, et ses deux otages libérés.

Un homme a retenu plusieurs personnes en otages ce mardi dans un immeuble situé au 45 rue des Petites écuries, dans le 10e arrondissement de Paris. Selon nos informations, le forcené, qui avait l'apparence d'un livreur de repas, s'est introduit dans l'immeuble en pénétrant dans l’un des bureaux au rez-de-chaussée dans la cour intérieure de cet immeuble qui abrite plusieurs bureaux.

Deux otages libérés, sains et saufs

Selon nos informations, l'assaut a été donné en début de soirée après près de quatre heures de prise d'otages. Le preneur d'otages a été interpellé, et les deux otages qu'il retenait ont été libérés sains et saufs. L'un d'eux avait été aspergé d'essence. 

Aucun explosif n'a été retrouvé sur place. En revanche, des couteaux et une arme factice ont été trouvés dans l'appartement où le forcené était retranché, et la pièce était aspergée d'essence.

Le forcené disait être armé

Ce mardi, vers 16h30, la BRI, la Brigade de recherche et d'intervention, et la compagnie d'intervention de la préfecture de police s'étaient déployées sur place après des signalements rapportés à la police. Des pompiers s'étaient également arrivés sur les lieux. 

Un contact avait été établi avec le forcené, qui avait demandé à parler à l'ambassadeur d'Iran. L'individu prétendait retenir trois personnes, et détenir des armes et des engins incendiaires. Il affirmait également avoir un complice à l'extérieur, avec une bombe. 

Quartier bouclé

Quelques instants avant l'assaut, deux personnes avaient pu être récupérées. Un homme, qui s'était enfui dès le début et s'était battu avec le preneur d'otages. Il a été frappé et aspergé d'essence. Une femme enceinte était parvenue à s'enfuir, et a elle aussi été frappée. 

Un important dispositif de sécurité avait été mis en place dans le quartier, qui avait été entièrement bouclé.

A.S. avec Sarah-Lou Cohen et Cécile Ollivier