BFMTV

Paris: 54 personnes interpellées après des heurts en marge du concert d'une star congolaise

La préfecture de Paris évoque des "exactions inadmissibles dans le secteur de Bercy en marge du concert d'un artiste congolais. Fermée dans un premier temps par mesure de sécurité, la Gare de Lyon est de nouveau ouverte.

L'incendie qui s'est déclaré ce vendredi en fin d'après-midi près de la gare de Lyon a été maîtrisé, indique la préfecture de police de Paris, évoquant notamment des feux de poubelles et de scooters, dégageant une épaisse fumée noire.

Les forces de l'ordre, déployées sur place, ont procédé à 46 interpellations, dont le meneur des incendiaires, a confirmé la préfecture. Cette dernière évoque des "exactions inadmissibles" en marge du concert de l'artiste congolais Fally Ipupa à l'AccorHotels Arena.

La partie souterraine de la gare a été évacuée par mesure de précaution, a indiqué la SNCF, avant d'ouvrir à nouveau après 21h.

Un contexte politique tendu en RDC

Le concert de Fally Ipupa s’inscrit dans un contexte politique particulièrement tendu entre partisans et opposants au régime en place en République Démocratique du Congo. 

Des militants de la diaspora congolaise manifestent régulièrement contre les artistes qui se produisent en France ou en Belgique et qu'ils accusent d'être proches du président Kabila et de son successeur Félix Tshisekedi.

Les manifestations prévues autour de l'AccorHotels Arena avaient été interdites par la Préfecture de police, qui craignaient des troubles à l'ordre public.

Florian Bouhot avec Cécile Ollivier