BFMTV

Nouvelle-Calédonie: caillassages et voitures brûlées en marge du référendum

Un bureau de vote à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), le 4 novembre 2018.

Un bureau de vote à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), le 4 novembre 2018. - Théo Rouby - AFP

Alors que la Nouvelle-Calédonie vient de dire non à l'indépendance, quelques débordements ont été signalés, notamment aux alentours de Nouméa.

Le verdict est tombé, la Nouvelle-Calédonie a dit non, ce dimanche, à l'indépendance. En marge de la clôture du référendum, des débordements ont été constatés. Sept voitures ont été brûlées, dans le quartier populaire de Montravel, au nord de Nouméa, et deux "faits de caillassages" ont été signalés, a annoncé le Haut-commissariat.

Le quotidien Les Nouvelles calédoniennes évoque également une voiture brulée dans le quartier de Rivière-Salée, au nord de Nouméa.

Ces faits sont intervenus au moment du dépouillement du référendum. Le non à l'indépendance était attendu et les principaux responsables politiques avaient prévenu, en amont des résultats officiels, que le non pourrait inciter une partie de la jeunesse kanak, marginalisée, à des débordements.

A.L. avec AFP