BFMTV

Notre-Dame-des-Landes : demande de démolition des cabanes jugée dans une semaine

BFMTV

Le juge des référés de Saint-Nazaire a indiqué mardi qu'il ne rendrait que le 11 décembre sa décision sur la demande de démolition des nouvelles cabanes des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Le préfet de Loire-Atlantique avait demandé en référé la destruction de ces édifices, construits collectivement sans permis ni autorisation, lors d'une importante manifestation de protestation le 17 novembre.

L'avocat des propriétaires, expropriés le 23 novembre, Me Erwan Lemoigne, a plaidé l'irrecevabilité du préfet à déposer une telle demande à la place du maire et dénoncé "l'instrumentalisation de la justice" dans ce dossier. L'annonce du délai d'une semaine, alors que les parties attendaient une décision le jour même ou mercredi, a été accueillie par des cris de joie par près d'une centaine de manifestants anti-aéroport qui manifestaient calmement depuis le matin.