BFMTV

Normandie: une femme de 74 ans convoyait du cannabis par amour

Une saisie de cannabis par les douanes, image d'illustration.

Une saisie de cannabis par les douanes, image d'illustration. - Pierre Constant - AFP

En détention depuis août, une septuagénaire comparaissait ce mardi devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Caen. Elle est soupçonnée d’avoir servi de mule dans un réseau de trafic de cannabis entre Caen et plusieurs pays européens.

Sous les verrous pour avoir convoyé du cannabis par amour, à 74 ans. Une retraitée des Eaux et forêts est détenue depuis août 2016 à la prison de Caen, soupçonnée d'avoir transporté 85 kilos de cannabis, raconte Le Point ce mardi

La septuagénaire a comparu ce mardi devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Caen. Une enquête du SRPJ de Normandie, lancée en juillet 2015, a mis au jour un trafic de cannabis entre l'Espagne, Caen, la Belgique et l'Allemagne, indique l'hebdomadaire. Son mari, un Roumain âgé de 26 ans de moins qu'elle, est alors placé sur écoute.

"Je suis une cougar"

Les écoutes, dont elle fait aussi l'objet, révèlent de nombreux trajets dans plusieurs pays d'Europe. En Espagne notamment. "J’étais chargée", raconte la retraitée à une amie au téléphone après un accident de la route dans le sud du pays. "Je passe par les routes secondaires pour éviter les chiens et la police", expliquera-t-elle lors d'un autre trajet, en septembre 2015.

Selon Ouest France, elle est arrêtée par la police en Belgique en juillet 2016. Elle nie dans un premier temps le trafic de cannabis, mais aurait fini par le reconnaître.

Un geste d'amour, selon elle. "Je suis une cougar, j’ai déchanté. Mais j’étais amoureuse. Il était élégant", plaide la septuagénaire. "Elle a accepté énormément de choses pour cet homme", argue son avocate. 

Ce mardi, la chambre a décidé de son maintien en détention.

V.R.