BFMTV

Nord: 2 ans de prison ferme pour avoir forcé sa femme à faire l’amour pendant près d’an

-

- - Illustration - AFP

Un homme vivant à Fourmies qui avait forcé pendant 10 mois sa femme à faire l’amour malgré elle a été condamné à deux ans de prison ferme.

“Je la harcelais jusqu’à ce qu’elle se laisse faire”. L’homme de 59 ans l’a lui-même reconnu à la barre du tribunal d’Avesnes-sur-Helpe dans les Hauts-de-France, comme le rapporte La Voix du Nord. Il a abusé de sa femme durant dix mois jusqu'à ce qu'elle sorte du silence que très récemment. Il était poursuivi pour agression sexuelle. Le couple est désormais divorcé en 2016. 

La victime ne demande pas de dommages et intérêts à son ex-mari, mais aspire simplement à une vie paisible après ces faits de violence qui auraient duré de septembre 2015 à juillet 2016. Le quotidien rapporte qu'elle a exprimé sa peur qu’il s’en prenne aux enfants alors qu'il était souvent alcoolisé au moment des faits.

Un expert assure que le risque de récidive existe

A la surprise du tribunal, l’ex-mari a confié qu’il gardait espoir que leur idylle puisse se reformer malgré ces faits. “Quand on est amoureux, c’est à 300%”, se justifie-t-il. Un expert intervenu au tribunal affirme en revanche que le risque de récidive existe.

Alain D. est finalement condamné à 36 mois de prison dont 12 avec sursis soit deux ans de prison ferme. Il est également sous le coup d’une mise à l’épreuve de trois ans, a obligation de se soigner pour sa consommation d’alcool, et son permis de conduire est également suspendu trois mois.

James Abbott