BFMTV

Nîmes: plusieurs personnes en garde à vue pour le meurtre d'un octogénaire

Plusieurs personnes ont été interpellées à Bessèges et dans le bassin d'Alès, dans le Gard, puis placées en garde à vue à Nîmes dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un homme de 89 ans en octobre 2017

Plusieurs personnes ont été interpellées à Bessèges et dans le bassin d'Alès, dans le Gard, puis placées en garde à vue à Nîmes dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un homme de 89 ans en octobre 2017 - LOIC VENANCE, AFP/Archives

Plusieurs interpellations ont eu lieu ce mardi à Bessèges dans le Gard après le meurtre d'un octogénaire découvert ligoté en octobre dernier.

Plusieurs personnes ont été interpellées ce mardi matin à Bessèges et dans le bassin d'Alès, dans le Gard, dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un homme de 89 ans en octobre dernier.

Des perquisitions se sont également déroulées et les personnes interpellées, dont le nombre n'a pas été précisé, ont été placées en garde à vue dans les locaux des gendarmes de la section de recherches de Nîmes qui sont en charge des investigations.

L'octogénaire, frappé et ligoté

Une enquête pour "meurtre aggravé, précédé, accompagné ou suivi de vol avec violence " a été ouverte après la découverte le 30 octobre 2017 du corps d'un homme de 89 ans, très connu dans son village. Un meurtre qui a suscité une vive émotion dans cette ancienne commune minière.

L'octogénaire, un ancien ingénieur à la retraite, vivait seul et avait été retrouvé mort à son domicile. Il avait été frappé au visage et ligoté aux poignets.

M. F. avec AFP