BFMTV

Mort par balles à Nancy: le suspect poursuivi pour assassinat et écroué

Le suspect a été interpellé vendredi après la découverte d'un homme tué par balles. Photo d'illustration

Le suspect a été interpellé vendredi après la découverte d'un homme tué par balles. Photo d'illustration - AFP Archives

Le suspect, un homme de 45 ans résidant à Nancy, est passé aux aveux lors de sa garde à vue.

Le suspect interpellé vendredi à Paris, après la découverte d'un homme tué de "plusieurs impacts de balles" à son domicile à Nancy, a été mis en examen "pour homicide volontaire avec préméditation" et placé en détention provisoire dimanche, a annoncé une source judiciaire.

"Le parquet a requis sa mise en examen des chefs d'homicide volontaire avec préméditation (assassinat), de vol, de port et de transport d'arme et de munitions de catégorie B, de détention et de transport de produits stupéfiants", a indiqué le procureur-adjoint du parquet de Nancy Pierre Kahn dans un communiqué.

Durant sa garde à vue, prolongée samedi soir, cet homme de 45 ans résidant à Nancy, était passé aux aveux.

"Une arme appartenant à la victime"

Il avait reconnu "en l'état avoir tué l'homme dont le corps a été retrouvé à Nancy", disant "avoir utilisé une arme appartenant à la victime, et qui serait celle découverte à Paris", avait indiqué le magistrat nancéen dans un premier temps.

La victime, un homme de 54 ans, avait été découverte vendredi dans la salle de bain de son domicile, verrouillé, avec "plusieurs impacts de balles" sur le corps, selon une source proche de l'enquête.

L'homme, souffrant d'insuffisance respiratoire et assisté médicalement, était sans profession et vivait seul dans un quartier proche de la gare. "Il était connu (de la justice) pour des faits de délinquance, notamment des stupéfiants", mais ces délits remontaient à "assez longtemps, au moins une dizaine d'années", avait précisé la source.

Son entourage, inquiet de ne plus avoir de nouvelles, avait prévenu les pompiers.

"Un proche de la victime"

Son agresseur a été déféré dimanche après-midi devant un juge d'instruction du tribunal de grande instance de Nancy. "Il a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention conformément aux réquisitions du parquet", a indiqué Pierre Kahn soulignant que "les mobiles de son acte restent à clarifier".

Selon les premiers éléments, la victime connaissait son agresseur. Ce dernier est "un proche de la victime, au domicile de laquelle il se rendait très régulièrement", a souligné le procureur-adjoint.

Il avait été interpellé vendredi soir à Paris, après une tentative de suicide. Il s'était jeté dans la Seine mais avait pu être sauvé par la brigade fluviale.

Il avait préalablement déposé au sol un sac de voyage dans lequel les policiers ont découvert "une arme de poing ainsi que des munitions". Des produits stupéfiants ont également été saisis.

C. P. avec AFP