BFMTV

Mort de Yanis: le beau-père de l'enfant condamné à 25 ans de réclusion criminelle

Le jeune garçon, âgé de 5 ans, est mort en 2017 lors d'une punition infligée par son beau-père pour avoir fait pipi au lit.

Julien Masson, le beau-père de Yanis, a été condamné ce vendredi soir à 25 ans de réclusion criminelle. Reconnu coupable de meurtre et de violences régulières, Julien l'homme de 34 ans, a également été condamné à cinq ans de suivi socio-judiciaire avec injonction de soins.

Il comparaissait depuis lundi pour "homicide volontaire" sur le fils de sa compagne, dans la nuit du 5 au 6 février 2017 à Aire-sur-la-Lys, et pour des violences régulières depuis août 2015.

La mère de l'enfant a pour sa part écopé de quatre ans de prison dont deux avec sursis pour ne pas avoir empêché le meurtre. Sa peine est assortie de trois ans de sursis probatoire, sans mandat de dépôt.

La thèse de l'accident défendue par Julien Masson

Le jeune garçon, âgé de 5 ans, est mort en 2017 lors d'une punition infligée par son beau-père. Ce dernier lui avait demandé de courir au bord d'un canal en pleine nuit d'hiver, "puni après avoir fait pipi au lit"

L'accusation avait requis 28 années de réclusion criminelle à l'encontre de Julien Masson.

Longtemps cramponné à la thèse d'un accident, avec un décès provoqué par des chutes de l'enfant, l'accusé a reconnu jeudi sa "responsabilité", mais nié toute intention criminelle, assurant avoir provoqué la mort "accidentellement".

F.B. avec AFP