BFMTV

Montreuil: le chef de la sécurité suspendu après une plainte pour violences

BFMTV

Le chef de la police municipale de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a été suspendu après la plainte d'un journaliste pour "violences aggravées" lors d'une altercation avec des agents de sécurité de la ville, a-t-on appris jeudi auprès de la mairie.

Dans sa plainte déposée mardi, Mikaël Lefrançois, qui travaille pour une société de production télévisuelle, raconte avoir été agressé dimanche vers 2 heures lors d'un festival de musique techno à Montreuil, et avoir été forcé à effacer des photos qu'il avait prises du directeur de la sécurité publique.

Ce dernier a été suspendu dans l'attente des résultats d'une enquête administrative, qui doit se poursuivre vendredi et dont les résultats seront "très vraisemblablement" publiés en début de semaine prochaine, a-t-on indiqué dans l'entourage du maire EELV Dominique Voynet.

"Ce n'est pas une sanction (...) c'est normal quand une personne est nommément incriminée et qu'une telle enquête est diligentée", a-t-on expliqué, soulignant qu'il fait "l'objet d'une plainte au pénal". Le directeur garde son salaire mais ne peut pas revenir sur son lieu de travail.