BFMTV

Mise en examen du juge Estoup: "un tremblement de terre" pour Bayrou

François Bayrou, président du Modem (AFP)

François Bayrou, président du Modem (AFP) - -

Pierre Estoup, l'un des juges du tribunal arbitral qui a accordé 400 millions d'euros à Bernard Tapie en 2008, a été mis en examen ce mercredi. François Bayrou a réagi sur BFMTV à ce nouveau développement de l'affaire.

Encore un rebondissement dans l'affaire Tapie/Adidas. Pierre Estoup, l'un des trois juges du tribunal arbitral ayant accordé 403 millions d'euros à Bernard Tapie en 2008, a été mis en examen ce mercredi.

L'homme de 86 ans se trouvait en garde à vue depuis lundi. François Bayrou, président du MoDem, et qui s'est opposé "depuis le début" au recours à ce tribunal, a réagi à ce nouveau développement de l'affaire.

"Un tremblement de terre"

François Bayrou qualifie cette mise en examen de "tremblement de terre".

Il développe : "non seulement il y a mise en examen mais la cause de cette mise en examen est définie par les juges d'instruction comme escroquerie en bande organisée (…) cela veut dire que toute cette affaire (…) apparaît comme ce qu'elle est, c'est-à-dire une manœuvre montée, réfléchie, concertée de longue date pour spolier le contribuable français et l'Etat de 400 millions d'euros sans qu'il y ait de vérité ou de base juridique."

Une thèse qu'il avait déjà développée en 2009 dans son livre "Abus de pouvoir".

"Le plus grand scandale que la Ve République ait connu"

Au sujet des décisions prises lors de l'arbitrage prononcé en 2008 en faveur de Bernard Tapie, il affirme: "contrairement à ce que l'on dit, Bernard Tapie n'a pas été escroqué dans cette affaire, c'est exactement le contraire, c'est lui qui a fixé le prix de la vente".

Sur les motifs qui ont conduit la justice à placer le juge Pierre Estoup en examen, François Bayrou "n'imagine pas que trois juges d'instruction (…) puissent choisir la mise en examen d'une haute personnalité du monde de la justice pour le motif invoqué d'escroquerie s'ils n'ont pas des éléments extrêmement concrets".

La garde à vue de l'avocat de Bernard Tapie, Me Maurice Lantourne, a été levée dans la nuit de mardi à mercredi, sans qu'il ait été convoqué par les juges.

À LIRE AUSSI:

>> Affaire Tapie: le juge Estoup mis en examen

>> Affaire Tapie: levée de la garde à vue de l'avocat Maurice Lantourne

Thomas Derfler