BFMTV

Massif du Mont Blanc: deux alpinistes italiens retrouvés morts

Le Mont-Blanc, haut de 4810 mètres, dans les Alpes françaises

Le Mont-Blanc, haut de 4810 mètres, dans les Alpes françaises - Philippe Desmazes - AFP

Si les causes de la chute demeurent inconnues, les autorités locales soulignent la présence de "pas mal de nébulosité sur le massif" au moment des faits.

Victimes d'une chute accidentelle mardi soir, deux alpinistes italiens de 66 et 67 ans ont été retrouvés morts mercredi matin dans le massif du Mont Blanc, dans le département de Haute-Savoie, a-t-on appris auprès des secours en montagne.

Les corps des deux sportifs expérimentés originaires de Gênes, ont été découverts au pied de la face nord du Mont Maudit, l'un des sommets du toit de l'Europe, lors d'une reconnaissance en hélicoptère.

Ils avaient entrepris mardi matin l'ascension de ce sommet culminant à 4.500 mètres d'altitude par son versant italien, en empruntant l'arête Kuffner.

Les causes de l'accident restent inconnues

Selon le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix, chargé de l'enquête, l'accident aurait eu lieu à la descente tandis que le duo, encordé, se trouvait du côté français du massif.

Les gendarmes ont été alertés mardi vers 23h30, par leurs homologues italiens du Val d'Aoste, de la disparition des deux sexagénaires. L'un d'eux avait contacté sa famille vers 17h pour lui indiquer qu'il restait encore trois heures de course à la cordée pour boucler son itinéraire.

"Il y avait pas mal de nébulosité sur le massif. Ils ont dévissé en face nord pour une raison inconnue et chuté d'au moins 300 mètres", a précisé le lieutenant-colonel Stéphane Bozon, commandant du PGHM de Chamonix, confirmant une information de France Bleu Pays de Savoie.

Série d'accidents en Haute-Savoie

Il s'agit du quatrième accident mortel en vingt-quatre heures dans les massifs de Haute-Savoie.

Comme le signale France Bleu, un couple d'alpinistes, une Française et un Néerlandais ont été victimes d'une chute mortelle dans les Aiguilles Rouges, tandis qu'un randonneur de 71 ans a perdu la vie au sommet du Mont de Grange.

De plus, mardi, deux parapentistes de 48 ans ont trouvé la mort Savoie à la suite d'un incident de vol qui a entraîné le duo dans une chute de 200 mètres, a-t-on appris mercredi auprès des secours.

Les deux hommes, un moniteur et son client qui survolaient la commune de La Chapelle-d'Abondance à bord d'un parapente biplace, se sont écrasés peu avant 18h mardi sur le toit d'une habitation lorsque leur voile s'est mise en torche.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier avec AFP Journaliste BFMTV