BFMTV

Marseille: un gendarme se suicide pendant une séance de tirs

Le gendarme a mis fin à ses jours avec son arme de service

Le gendarme a mis fin à ses jours avec son arme de service - PHILIPPE HUGUEN / AFP

L'homme a mis fin à ses jours avec son arme de service.

Un gendarme de Marseille s’est suicidé lundi avec son arme de service au cœur de sa caserne, rapporte La Provence. Ce sous-officier du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie (CSTAG) aurait mis fin à ses jours aurait mis fin à ses jours en pleine séance de tirs.

"Il a laissé un écrit qui ne laisse aucun doute sur les motivations personnelles de son geste", a indiqué le procureur de la République, Xavier Tarabeux.

Agé de 44 ans, l’homme était affecté à l’état-major de la région de gendarmerie. Le parquet de Marseille a ouvert une enquête pour déterminer les causes et les circonstances de son suicide.

En 2017, 65 membres des forces de l’ordre se sont suicidés en France.

P.L