BFMTV

Marseille : un gardien de la paix en garde à vue dans une affaire d'homicide

A Marseille, un gardien de la paix a été placé en garde à vue après la mort d'un jeune homme.

A Marseille, un gardien de la paix a été placé en garde à vue après la mort d'un jeune homme. - -

A Marseille, un gardien de la paix a été placé en garde à vue après la mort d'un jeune homme.

Un gardien de la paix a été placé en garde à vue après la mort d'un jeune homme dans la nuit de mercredi à jeudi à Marseille,selon une source proche de l'enquête. Le préfet de police a indiqué que le policier était " en état alcoolisé".

Ce policier, qui n'était pas en service, se trouvait dans une épicerie lorsque, dans des circonstances encore indéterminées, une altercation a éclaté entre lui et un groupe de jeunes. Frappé par trois personnes, qui selon lui auraient remarqué son pantalon de policier, l'homme a alors sorti son arme, atteignant mortellement l'un des jeunes.

Le port d'arme non autorisé en dehors du service

"Dans des circonstances qu'il conviendra d'éclaircir, le policier a utilisé à une reprise son arme de service et blessé à la cuisse" un jeune homme de 19 ans, a expliqué le directeur départemental de la Sécurité publique (DDSP), Pierre-Marie Bourniquel, lors d'une conférence de presse.

Bien que n'étant pas en service, le fonctionnaire portait son arme sur lui, ce qui n'est pas autorisé, lorsqu'il s'est rendu vers minuit dans une épicerie du quartier de la Joliette (2e arrondissement) pour acheter quelques bières, selon une source proche du dossier.

Atteint à l'artère fémorale

Emmené immédiatement à l’hôpital par un de ses amis présent sur les lieux, le jeune homme, atteint à l'artère fémorale, est mort quelques heures plus tard, a précisé la source proche de l'enquête.

A l'annonce de ce décès, son ami a quitté l’hôpital, a pris sa voiture, puis est retourné à l'épicerie dans laquelle il a encastré sa berline allemande. Âgé de 19 ans, il a lui aussi été placé en garde à vue.