BFMTV

Manif anti-FN à Rennes: les quatre interpellés ont été relâchés

BFMTV

Les quatre personnes interpellées samedi soir à Rennes lors de la manifestation violente contre une réunion du Front national ont été relâchées, a-t-on appris lundi de source policière.

"Tout le monde a été remis dehors", a-t-on indiqué à la police d'Ille-et-Vilaine, en précisant qu'une enquête était en cours après les incidents qui ont fait cinq blessés légers dans les rangs des forces de l'ordre.

Quelque 600 à 700 manifestants ont protesté dans le centre-ville de Rennes contre la tenue d'une réunion électorale du FN dans une salle qui a accueilli une centaine de militants.

Bloqués par les forces de l'ordre à l'approche de la salle, des casseurs s'en sont pris à des vitrines et à un commissariat, avant d'incendier un véhicule. Des policiers ont été atteints par des jets de pavés, avant de faire usage de gaz lacrymogènes et d'un canon à eau.

"Des enquêtes vont suivre sur ces événements", a indiqué la police.