BFMTV

Maine-et-Loire: trois noyades dimanche dans la Loire

Trois personnes se sont noyées dimanche dans la Loire. PHOTO D'ILLUSTRATION.

Trois personnes se sont noyées dimanche dans la Loire. PHOTO D'ILLUSTRATION. - RAYMOND ROIG / AFP

Les trois jeunes, de nationalité somalienne et roumaine, ont été victimes de deux accidents distincts.

Trois jeunes gens de nationalité somalienne et roumaine se sont noyés dimanche dans la Loire dans deux accidents distincts en Maine-et-Loire, a appris l'Agence France-Presse (AFP) ce lundi auprès de la gendarmerie.

En début d'après-midi, un jeune Roumain, âgé de 16 ans, pique-niquait en famille sur les bords de Loire, à La Daguenière, à une douzaine de kilomètres à l'est d'Angers, quand il a voulu aller se rafraîchir dans l'eau. Il a été emporté par les courants et son corps n'avait pas été retrouvé lundi matin.

Quelques heures plus tard, vers 18h00, cinq jeunes demandeurs d'asile de nationalité somalienne ont voulu se baigner dans la Loire, malgré l'interdiction, à Gennes-sur-Loire, entre Angers et Saumur. Trois d'entre eux ont été secourus, mais les deux autres, âgés d'une vingtaine d'années, sont portés disparus. La baignade est interdite dans la Loire sur l'ensemble du département.

Dimanche quatre autres personnes se sont noyées

Quatre autres personnes se sont également noyées dimanche ailleurs en France. Une femme de 24 ans à Trouville dans le Calvados et trois enfants, une fille de 9 ans et deux garçons de 10 et 13 ans, sont décédés dimanche soir après avoir été repêchés par les pompiers dans le lac des Prés Saint-Jean à Chalon-sur-Saône en Saône-et-Loire. 

Selon l'agence Santé Publique France, près de quatre personnes meurent noyées tous les jours de l'été (enquête NOYADES datée de 2015). La noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les enfants mais tous les âges sont concernés.

N.Ga., avec AFP