BFMTV

"On demande la vérité": à Lyon, des victimes du coronavirus réclament des comptes à l'Etat

Créée ce mercredi, l'association "Avaic 19" veut venir en aide aux victimes du coronavirus. Elle compte lancer une action en justice contre l'Etat pour obtenir des indemnisations.

"On demande la vérité, connaître ce qui s'est passé et savoir qui a fait quoi". L'association "Avaic 19", qui regroupe des victimes du coronavirus, doit officiellement voir le jour ce mercredi à Lyon.

"L'objectif est de mener des actions pour obtenir l'indemnisation du préjudice", a expliqué ce mercredi Me Hervé Banbanaste, invité de Bonjour Lyon, "et aussi de mener des actions en justice devant la Cour de justice de la République et les tribunaux". 

Chafia Zehmoul, candidate aux élections municipales à Saint-Fons, devrait prendre la tête de l'association. Elle avait déjà annoncé son intention de porter plainte devant la Cour de justice de la République après que plusieurs membres de sa liste se soient retrouvés infectés par le Covid-19 à l'issue de la campagne du premier tour des élections municipales. 

"Vous devez assumer vos responsabilités"

"Plus on a de responsabilités, moins on est responsables", déplore Me Hervé Banbanaste, qui estime que l'Etat a des comptes à rendre sur la gestion de la crise du coronavirus. 

"Le petit chef d'entreprise qui déplore un accident du travail, il est responsable devant le tribunal correctionnel. Le maire d'un petit village de 300 habitants, s'il y a un accident il est responsable devant le tribunal correctionnel. Quand vous êtes aux responsabilités, vous devez les assumer", selon l'avocat. 

Pour Me Hervé Banbanaste, les magistrats doivent "impérativement" être saisis des questions qui se posent face à la crise du covid-19. L'avocat espère également obtenir des "informations extrêmement importantes sur le rôle de chacun" dans le cadre de la commission d'enquête parlementaire.

Benjamin Rieth