BFMTV

Lyon: trois morts dans l'incendie d'une usine occupée par des Roms

La rue Adibert et Lavirotte dans le 8e arrondissement de Lyon.

La rue Adibert et Lavirotte dans le 8e arrondissement de Lyon. - -

L'incendie "violent", qui a démarré un peu après minuit lundi, a "totalement embrasé" ce bâtiment situé rue Audibert et Lavirotte dans le 8e arrondissement de Lyon.

Trois personnes, deux femmes et un enfant, sont décédées dans l'incendie d'une usine désaffectée qui était squattée par environ 200 Roms à Lyon.

L'incendie "violent", qui a démarré un peu après minuit lundi, a "totalement embrasé" ce bâtiment situé rue Audibert et Lavirotte dans le 8e arrondissement de Lyon, selon le lieutenant-colonel des pompiers du Rhône Jean-Philippe Gueugneau en charge des opérations de secours.

Lors d'un point presse organisé sur place, il a précisé que "très vite les 2 niveaux supérieurs de ce bâtiment blanc se sont embrasés et l'escalier s'est effondré". Le toit a également brûlé.

"Ils dormaient souvent dans le grenier"

Des équipes cynophiles fouillent les décombres du bâtiment, qui menace de s'écrouler, pour pour voir s'il n'y a pas d'autres victimes, selon le lieutenant colonel Gueugneau qui a précisé que "les trois corps des victimes sont toujours à l'intérieur".

Selon Gilberte Renard, militante de la LDH, près de 300 Roms dont des enfants en bas âge et des femmes enceintes occupaient ce bâtiment, des anciens bureaux d'une usine selon elle. "Ils dormaient souvent dans le grenier" a-t-elle expliqué à l'AFP.

Dans les décombres les pompiers ont découvert deux femmes et un enfant, selon les pompiers et la préfecture. Les rescapés ont été évacués et regroupés dans un gymnase d'une école située avenue des frères Lumières, dans le même arrondissement.